04 – Interprétation vs Intention : un poème de Françoise Belu

ENTREVOUS 04 – appel à contribution clos

Des lecteurs visitent un auteur. Un poème inédit est mis en jeu. Le but de ce jeu ? Démontrer qu’un poème est vivant et qu’entre l’auteur et les lecteurs il se produit un abandon du carcan de l’intention initiale, en échange de la liberté d’interprétation. Si le poème réussit à toucher le lecteur, l’auteur gagne !
Pour participer, expédiez votre interprétation du poème ci-dessous, en moins de 100 mots, sans répéter les mots du poème.
Ayez soin d’indiquer en référence, le nom de l’auteure, Françoise Belu, et le titre du poème, Les faits.
Les interprétations les plus intéressantes et différentes paraitront dans la revue ENTREVOUS 04, en même temps que le poème et l’intention de l’auteure.
Pour des exemples, voir ENTREVOUS 01, pages 34 à 37, où un poème de Diane Landry avait été le premier à être mis au jeu, et ENTREVOUS 02, pages 18 à 21, où un poème de Lise Chevrier a été mis au jeu.

Lire le poème

ENTREVOUS 03 – poème de Françoise Belu

Les faits

Les faits sont là qui dansent d’un pied sur l’autre
en attendant de prendre la parole
on a beau tenir la dragée haute aux symboles
ils s’écrasent en masse sur les têtes

la Terre s’en mêle aussi
se secoue comme un chien au sortir de l’eau
elle donne le mauvais exemple

les sages s’enferment dans leur coquille
en se demandant si c’est une vie

et il m’arrive de fuir sans me retourner.


Auteures des interprétations reçues et retenues pour publication
• Asselin Roy, Christiane
• Delta, Jeanne
• Doucet, Lise
• Mathieu, Marie-Soeurette
• Pagé, Monique