Section – INTERPRÉTATION vs INTENTION

Des lecteurs visitent un auteur. Un poème inédit est mis au jeu. Le but de ce jeu ? Démontrer qu’un poème est vivant et qu’entre l’auteur et les lecteurs il se produit un abandon du carcan de l’intention initiale, en échange de la liberté d’interprétation. Si le poème réussit à toucher le lecteur, l’auteur gagne !
Pour participer, expédiez votre interprétation du poème ci-dessous, en moins de 100 mots, sans répéter les mots du poème.
Ayez soin d’indiquer en référence, le nom de l’auteure et le titre du poème.
Cinq à sept interprétations paraitront dans la revue ENTREVOUS, en même temps que le poème et l’intention de l’auteure.
Ouvrir l’article pour lire le poème mis au jeu.

ENTREVOUS 06 –  poème mis au jeu – date butoir de participation 31 décembre 2017

poème de Monique Pagé

Je plonge

Je plonge les deux mains
dans la caverne
j’emporte de fins couteaux
mystère disséqué
des miettes
de nuit
je plonge à deux voix
dans l’espace
crustacé
le cri du sable
retentit
une fissure nait
je plonge dans l’heure
de monter
les voiles
une lyre oscille


Pour des exemples, voir la revue ENTREVOUS
• numéro 05, pages 12 à 15, poème de France Bonneau
• numéro 04, pages 20 à 22, poème de Françoise Belu
• numéro 02, pages 18 à 21, poème de Lise Chevrier
• numéro 01, pages 34 à 37, poème de Diane Landry (idéatrice de cette section de la revue)