Section – INTERPRÉTATION vs INTENTION

ENTREVOUS 05 –  poème de France Bonneau mis au jeu – nouvelle date butoir de participation 15 septembre 2017. Ouvrir l’article pour les instructions et le poème.
Des lecteurs visitent un auteur. Un poème inédit est mis en jeu. Le but de ce jeu ? Démontrer qu’un poème est vivant et qu’entre l’auteur et les lecteurs il se produit un abandon du carcan de l’intention initiale, en échange de la liberté d’interprétation. Si le poème réussit à toucher le lecteur, l’auteur gagne !
Pour participer, expédiez votre interprétation du poème ci-dessous, en moins de 100 mots, sans répéter les mots du poème.
Ayez soin d’indiquer en référence, le nom de l’auteure, France Bonneau, et le titre du poème, Des étincelles.
Les interprétations les plus intéressantes et différentes paraitront dans la revue ENTREVOUS 05, en même temps que le poème et l’intention de l’auteure.
Pour des exemples, voir ENTREVOUS : numéro 01, pages 34 à 37, où un poème de Diane Landry avait été le premier à être mis au jeu; numéro 02, pages 18 à 21, où un poème de Lise Chevrier a été mis au jeu; numéro 04, pages 20 à 22, où un poème de Françoise Belu a été mis au jeu.

ENTREVOUS 05 – poème de France Bonneau

Des étincelles

Je brandis des étincelles
Dont j’oublie l’éclat
La main qui les a levées
Était-ce la mienne?
Était-ce à l’aube ou au crépuscule
Que je dansais ainsi sur le chemin?
Je cherchais un grand feu
Avais-je si froid?
Ne reste plus que ces brindilles
Et une grande faim qui se creuse
Où que j’aille
D’où que je revienne.


Interprétations reçues (5 à 7 textes seront publiées, en tout 0u en partie)
– Delta, Jeanne
– Leclerc-Joachim, Monique