La littérature est dans les chansons

14 octobre 2016

Est-ce que j’applaudis au choix de Bob Dylan comme récipiendaire du Nobel de littérature? Non.

th-1

Cela vous surprend, vous qui connaissez la ligne éditoriale du périodique ENTREVOUS et le slogan de la Société littéraire de Laval : «La littérature est partout.» D’accord, les chansons immortelles de Dylan sont de la poésie et le géant a révolutionné le genre folk américain, influencé par les romanciers et les poètes de la Beat Generation américaine des années 1950. Mais voilà : ma première pensée a été pour les grands auteurs de littérature pure et dure et imprimée. Voilà que la plus prestigieuse reconnaissance de leur talent s’en est allée flirter sur scène. «La poésie de l’oreille» a dit le jury… Du côté des livres, l’ombre s’est encore un peu plus opacifiée.

À Radio-Canada, on a invité à l’annonce du prix un critique musical. Une idée trop facilement concevable, quoique plus «professionnelle» que la mode des comédiens et humoristes à qui on fait endosser des habits trop grands de critiques littéraires. Où sont-ils ceux-là? À ce point en voie d’extinction qu’on n’en trouve pas même un quand on en a besoin?

Bon! j’ai trouvé sur Internet une traduction de ma chanson préférée de Bob Dylan, préférée pour sa poésie…  Blowin’In The Wind (ouvrez la suite pour lire)
Je confesse que le mot «Wind» y est pour quelque chose : il est aussi dans ma chanson préférée de David Bowie : Wild is the Wind

Soufflée dans le vent (traduction libre – http://jerryroad.over-blog.com)

Combien de routes un homme doit-il parcourir
Avant que vous ne l’appeliez un homme?
Oui, et combien de mers la blanche colombe doit-elle traverser
Avant de s’endormir sur le sable?
Oui, et combien de fois doivent tonner les canons
Avant d’être interdits pour toujours?
La réponse, mon ami, est soufflée dans le vent,
La réponse est soufflée dans le vent.

Combien de fois un homme doit-il regarder en l’air
Avant de voir le ciel?
Oui, et combien d’oreilles doit avoir un seul homme
Avant de pouvoir entendre pleurer les gens?
Oui, et combien faut-il de morts pour qu’il comprenne
Que beaucoup trop de gens sont morts?
La réponse, mon ami, est soufflée dans le vent,
La réponse est soufflée dans le vent.

Combien d’années une montagne peut-elle exister
Avant d’être engloutie par la mer?
Oui, et combien d’années doivent exister certains peuples
Avant qu’il leur soit permis d’être libres?
Oui, et combien de fois un homme peut-il tourner la tête
En prétendant qu’il ne voit rien?
La réponse, mon ami, est soufflée dans le vent,
La réponse est soufflée dans le vent.