Le président, la poète et la Statue de la Liberté

mercredi 17 janvier 2018

Une autre histoire américaine où la poésie parle au politique. Lundi dernier, à RDI, la journaliste Francine Pelletier commentait la politique d’expulsion des clandestins de  Donald Trump, en rappelant le sonnet de la poétesse juive Emma Lazarus (1849-1887), gravé sur le socle de la Statue de la Liberté :

          

« Donnez-moi vos pauvres, vos exténués
Qui en rangs serrés aspirent à vivre libres,
Le rebut de vos rivages surpeuplés,
Envoyez-moi ces déshérités rejetés par la tempête
De ma lumière, j’éclaire la porte d’or ! »