← retour

Activité SLL : 35 chandelles et un feu d’artifice pour un bal surréaliste !

Jusqu’au 15 novembre 2020 – appel à contribution pour les derniers jeux de création

La Société littéraire de Laval célèbre ses 35 ans en cette année où la COVID-19 oblige à repenser la méthodologie des projets en cours, notamment ceux de médiation culturelle. C’est le cas de notre projet 35 chandelles et un feu d’artifice pour un bal surréaliste : une chandelle pour chaque année d’activités (1985 à 2020) et un feu d’artifice pour 2021 !

C’est un jeu de créativité. Une invitation à composer des poèmes surréalistes de type centon (assemblage d’extraits de créations littéraires d’auteurs divers). L’idée est de revisiter presque tout ce que la SLL a publié depuis 1985 : les revues EntrevousBrèves littéraires* et Le Littéraire de Laval; les livres Portrait de famille des 50 ans de Laval et Anthologie des auteurs de Laval.
 *La collection complète des anciennes revues Brèves littéraires est feuilletable en accès libre sur erudit.org.

Mise à jour en date du 9 novembre : date butoir 15 novembre2020 /
voir plus bas les suggestions méthodologiques et les instructions d’expéditions des poèmes proposés

• Le numéro 14 d’ENTREVOUS a fait paraitre 29 poèmes centons de 26 participants. Ce numéro 14 est feuilletable à entrevous.ca : clic sur le logo ENTREVOUS revue d’arts littéraires.

• Le numéro 15 (qui est maintenant complet) ajoute 79 poèmes centons de 43 participants. Le succès des jeux de création de poèmes centons surréalistes a été tel, que ce numéro aura 74 pages, donc 14 de plus. Il paraitra en février 2021.

• Pour le numéro 16, qui paraitra en juin 2021, nous avons déjà 33 poèmes de 23 participants.
Il est encore possible de jouer aux jeux suivants.

A   –    Créer des poèmes centons dans l’esprit du surréalisme, en associant des extraits de poèmes d’auteurs divers, publiés par la Société littéraire de Laval dans Brèves littérairesEntrevous et Portrait de famille des 50 ans de Laval. Cet appel à contribution met de côté la liste des 365 vers présélectionnés, pour laisser davantage libre cours à votre imagination. IL EST ESSENTIEL, ALORS, DE MENTIONNER DANS VOTRE EXPÉDITION, ET CELA POUR CHAQUE EXTRAIT, LE NOM DE L’AUTEUR, LE TITRE DE LA REVUE ET LA PAGE.
Un cachet de 50 $ sera payé à chaque auteur qui aura participé individuellement et dont un poème (ou un bouquet de plus d’un poème) paraitra dans la revue Entrevous.

B   –    Écrire, dans un esprit surréaliste, cinq vers sans aucun lien entre eux. À la fin de la récolte, chacune des codirectrices de la revue Entrevous (Danielle Shelton, Leslie Piché et Diane Landry) en choisira 12, en les ordonnançant pour constituer un poème centon de trois strophes : le feu d’artifice de notre bal surréaliste ! On ajoute cette option : expédiez-nous autant de vos textes inédits que vous le souhaitez, afin de grossir la banque d’extraits avec laquelle joueront les codirectrices littéraires. Cela est moins exigeant (et plus naturel) que de créer des vers isolés. En même temps, ENTREVOUS pourrait retenir certains textes pour publication dans la section MARCHÉ DES MOTS (faites d’une pierre deux coups !).
Les 36 auteurs dont un vers aura été retenu recevront chacun 50 $. Expédition de vos vers par courriel, dans lequel vous confirmerez que les vers sont de votre cru et inédits.

C   –    Créez une 2e strophe au poème centon composé de cinq extraits d’Azimut, un recueil inédit de brefs poèmes de Patrick Coppens. Ce poète lavallois désignera le lauréat.
Conseil : analysez bien la structure de la première strophe et écrivez la seconde « à la manière de Patrick Coppens ». Voici cette première strophe :

un chat noir a poussé la lune 
par amour du rêve                                                                                                                                                                                                         sur le pont à claire-voie la grenouille est contente
le pas du loup au bout du long couloir
trébuche sur ton nom dans la nuit de l’éclipse

D   –    Prenez l’initiative de former un groupe d’au plus 8 personnes et d’inviter la responsable du projet – Danielle Shelton – à coanimer un atelier ZOOM avec vous.

Les participants recevront les jeux à l’avance, par courriel. L’animateur recevra 50 $ (une occasion de vous initier à Zoom !).
Pour jouer, chaque participent devra imprimer le PDF des 365 vers extraits de textes de 291 auteurs. Notez que la ponctuation a été enlevée; libre à vous d’en ajouter ou non (… ! ? ; : , .–).
Libre aussi à vous d’enlever des morts au début ou à la fin d’un vers (mais pas au milieu).

E – Ajoutez le 3e vers à ces poèmes centons en choisissant parmi les 365 vers présélectionnés en ligne à entrevous.ca ou dans tout autre texte publié par la Société littéraire de Laval.

leurs couronnes sur la tête
mes contradictions
……………….

j’ai absorbé des milliards de mots
je ne peux m’arrêter de
…………….

femme fleur foulard
l’accent terrien de son empreinte
……….

sortir pour donner à boire à
mon crâne d’où émane la lumière
……..

comme pour se donner en représentation
le croquant des petites graines noires
………..

mijotant en sa cervelle
un genou rond gros comme un chou
……….

les coins ronds espérant arrondir
une voix malheureuse
……….

proche de la crevette ou peut-être de l’hippocampe
ce produit vendu à la télé
………..

dans le feuillu de ma robe l’été se tord
supposons un instant que
……..

les mots du nœud central
arriveront à temps
……..

sur la ligne jaune qui nous séparait
l’ombre a gobé toutes les notes
……..

le médecin avait prescrit sur le champ
les exigences farfelues de la gardienne
……….


Suggestions méthodologiques et expédition des participations

Option numérique – Copiez-collez dans un Word des vers (avec la source attachée au vers) qui vous inspirent et jouez avec leur ordonnancement.

Option manuelle – Découpez les vers en conservant la source. Jouez avec les bandes jusqu’à en retenir 3 à 12 qui vont constituer les vers de votre poème surréaliste d’une ou plusieurs strophes. Vous pouvez proposer plusieurs poèmes. 

Accordez-vous la liberté de biffer au besoin les premiers ou les derniers mots d’un vers; mais n’enlevez aucun mot à l’intérieur du vers, ne les inversez pas, n’en n’ajoutez pas et respectez le genre (féminin, masculin) et le nombre (singulier, pluriel); ne modifiez pas le temps des verbes; n’ajoutez aucun mot d’un autre auteur dans un vers.  

Joignez vos poèmes à un courriel sans oublier d’indiquer votre nom et un numéro de téléphone et faites parvenir le tout à la SLL : sll@entrevous.ca

Amusez-vous, tout en ayant à l’esprit que LE RÉSULTAT DOIT ÊTRE SURRÉALISTE ! Si vous avez des questions, téléphonez à la directrice du projet, Danielle Shelton :  514 336-2938.


Les meilleures propositions paraitront dans la revue d’arts littéraires ENTREVOUS. À la fin du projet, il sera partagé entre les créateurs des poèmes centons publiés la somme de 3500$, à titre de droits d’auteurs.