← retour

Formation en visioconférence : Récits de vie tous azimuts

Formation : en 2022, les mercredis 26 janvier, 9 et 23 février, de 18 h 30 à 21 h 30 / Partage et rétroaction : le mardi 15 mars et le mercredi 16 mars, 19 h à 20 h 30 (dates de rattrapage à déterminer au cas par cas)

Danielle Shelton offre une formation de 12 heures sur Zoom et, plus un accompagnement individuel de 2 heures, en partenariat avec Culture Laval et Emploi Québec.

Voir plus bas, une notice biographique sur la formatrice et la liste des participant.e.s. Dix places seulement.

Cette formation s’adresse aux personnes intéressées ou appelées à écrire sur leur vécu selon une perspective de création littéraire professionnelle. Les participants découvriront et expérimenteront un ensemble de procédés littéraires à utiliser et mixer selon l’inspiration et le contexte, pour produire divers styles de récits de vie autobiographiques et autofictionnels. Chacun des trois premiers ateliers explore un ensemble de pratiques – des traditionnelles aux plus novatrices – se rattachant à un genre littéraire : l’épistolaire, la nouvelle et la poésie. Le Power Point de chaque atelier est truffé d’exemples, de sorte à nourrir la créativité des participants. La formation enseigne aussi diverses méthodologies d’écriture et de peaufinage de récits de vie. À cette étape, quelques semaines sont consacrées à l’écriture individuelle de trois récits de vie, un de chaque style, au cours desquelles la formatrice offre à chacun un accompagnement personnalisé. Puis, un quatrième atelier collectif est consacré au partage des récits de vie de chacun et aux commentaires constructifs de la formatrice.

Étapes de la formation

1    Présentation

2    Introduction : caractéristiques des genres de récits de vie; charnière entre l’autobiographie et l’autofictionnel; matériaux personnels utiles : boites à souvenirs, albums de famille, etc.; sources documentaires géographiques, historiques, etc.; respect de la vie privée et diffamation

3    Atelier 1 – Le récit de vie épistolaire : le journal intime; les correspondances; le récit de vie graphique; l’animation numérique

4    Atelier 2 – Le récit de vie sous forme de nouvelle : la nouvelle brève; la micronouvelle; la nanonouvelle; les dialogues; l’adaptation pour le conte, le cinéma et le théâtre

5    Atelier 3 – Le récit de vie poétique : classique / en vers libre / en chanson; énumérative; centon; acrostiche; graphique / calligramme / rébus; prose poétique / aphorisme; slam / rap; haïku / tanka / haibun / haïsha; accompagnement musical; vidéo poésie

6    PAUSE – écriture individuelle ; accompagnement personnalisé (2 h consacrés à chaque participant.e)

7    Atelier 4 (2 x 90 min) – Partage des productions et rétroaction : lectures; rétroactions de participants; commentaires et suggestions de la formatrice.


Retombées de la formation 

À la fin de formation, les participants auront appris à
– analyser la construction de brefs récits de vie épistolaires, sous forme de nouvelle et poétiques
 – modifier leur vécu en intégrant de l’autofictionnel
 – élaborer une stratégie pour documenter et vérifier les contenus factuels de leurs récits de vie
 – respecter la vie privée et se protéger d’une poursuite en diffamation
– choisir les genres littéraires convenant le mieux à leurs divers projets de récits de vie 
– se raconter en prose, en poésie et en image
– introduire des dialogues et de la poésie dans leurs récits de vie
– hybrider les genres de récits de vie autobiographiques et autofictionnels
– travailler et retravailler leur écriture
 – imaginer des adaptations multidisciplinaires de leurs récits de vie 
– transmettre oralement leurs récits de vie

Note : une sélection de créations réalisées dans le cadre de cette formation paraitront dans la revue d’arts littéraires Entrevous.


La formatrice Danielle Shelton est membre titulaire de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). Elle détient un baccalauréat en arts, une maitrise en audiovisuel et un Ph.D. en technologie éducationnelle de l’Université de Montréal. Elle est enseignante, infographiste, commissaire d’expositions, directrice de publications en collectif, éditrice de livres et de revues culturelles, nouvelliste, poète japonisante, blogueuse et journaliste culturelle. Elle est aussi idéatrice et productrice de projets culturels, par exemple le Festival du livre mangeable, La poésie prend le métro et le bus, Le bouquineur novice. Elle est lauréate d’un Prix de culture de Ville de Laval, d’un prix de photographie (cf. livre d’art Confidences) et d’un Prix de créativité dans le cadre de l’évènement international PARK(ing) DAY.  


Formation réservée aux membres de la Société littéraires de Laval.

Participants inscrits (maximum 10)

01 ALLARD, Félix-Antoine
02 KARPOUZIS, Arianna
03 ST-HILAIRE, Suzanne
04 PAGÉ, Monique
05
06
07
08
09
10