← retour

Partenariat ONF – Rendez-vous de la Francophonie : cinéma et Zoom

NOUVELLE DATE – 3 films en ligne en mars 2021 / échange Zoom lundi 29 mars 19 h

SUIVI : 7 participantes – Danielle Shelton (animateur), Martine Chomienne (technique), Lise Chevrier, Francine Couillard, Hélène Perras, Leslie Piché, Louise Sigouin.
Un article paraitra dans ENTREVOUS 16 (juin 2021).


Cette année encore, l’ONF offre de visionner gratuitement une sélection de films de leur studio. La Société littéraire a choisi pour ses membres 3 documentaires.

Un lien Zoom leur sera expédié en temps utile, pour un échange en visioconférence portant sur ces films (réservez votre soirée : mercredi 31 mars à 19 h).

PROGRAMME 1
Lien Vimeo : https://vimeo.com/520020809/1dee36ff73?#t=00:00:00=

Plus haut que les flammes de Monique LeBlanc (bande annonce) 2019 | 1 h 44 min
Une poignante réflexion sur la responsabilité de prendre soin des enfants, fondamentale pour le salut de l’humanité, qui porte à l’écran l’entièreté du poème Plus haut que les flammes de Louise Dupré.

PROGRAMME 2 / Mot de passe : RVF2021FR
Lien : https://vimeo.com/showcase/8195763

Le goût des belvas de Stéphanie David 2015 | 24 min
Porté d’entrée de jeu par la poésie du langage, ce court métrage documentaire nous entraîne dans un parallèle entre l’évolution du français acadien et les souvenirs de famille. Réalisé à l’occasion du concours Tremplin de l’ONF, ce documentaire présente de façon sensible le dilemme auquel font face les Acadiens : doivent-ils adopter le français normatif pour mieux se faire comprendre ou fièrement continuer de se servir de leur propre langage, qui reflète leur couleur, leur authenticité? 

Le grand Jack de Herménégilde Chiasson 1987 | 54 min
Docufiction sur Jack Kerouac, un des membres les plus importants du mouvement de la Beat Generation. Sur la route, une de ses œuvres les plus connues a rendu l’écrivain et poète américain célèbre après sa mort en 1969. Ses textes ont grandement contribué à la révolution culturelle, sexuelle et sociale des années 1960. Archives, photos, entrevues et reconstitution d’époque, servent de trame au réalisateur pour décortiquer le mythe du héros.